Microscopy

Microscopie

DES SOLUTIONS UNIQUES À DES PROBLÈMES COMPLEXES

  • AMIANTE

    Amiante - Fibres dans l'air, matériaux en vrac et autres matrices

    Close up of asbestos inside of a building

    L'amiante est un nom générique donné à un groupe de minéraux naturels qui ont été utilisés dans des produits commerciaux. Les analyses d'amiante font partie des services de microscopie de Bureau Veritas, car l'amiante est mieux identifié au microscope.

    Avec des laboratoires au Canada et aux États-Unis, Bureau Veritas occupe une position unique sur les marchés de la science du bâtiment et de l'hygiène industrielle. Pour analyser l'amiante, nous utilisons la microscopie à contrast de phase (PCM), la microscopie à lumière polarisée (PLM) et la microscopie électronique à transmission (TEM).

  • CARACTÉRISATION DES MATÉRIAUX

    CARACTÉRISATION DES MATÉRIAUX - Bureau Veritas utilise la caractérisation des matériaux pour offrir à ses clients des solutions uniques à leurs problèmes complexes.

    Materials in an array of colors shown under a microscope

    La caractérisation des matériaux est une branche de la science des matériaux qui utilise des éléments de la physique, de la chimie, de l’ingénierie et d’autres disciplines pour évaluer la structure et les propriétés des matériaux, du niveau structurel atomique à celui du grain grossier. Nos microscopes électroniques à balayage nous permettent d’établir la structure d’un échantillon jusqu’à sa composition élémentaire, et de détecter la présence de contraintes ou de fractures internes dans les matériaux. Nous pouvons déterminer :

    • La composition de l’échantillon
    • La nature des fibres
    • La grosseur des particules
    • Les matériaux d’origine
    • La présence de substances étrangères ou de défauts physiques
    • Et plus encore

    Nous sommes des experts dans l’analyse d’un large éventail d’échantillons, y compris :

    • Fibres et particules
    • Émissions de cheminée
    • Métaux et alliages
    • Textiles
    • Eaux et boues
    • Résidus
    • Surfaces corrodées
    • Matériaux de construction
    • Métaux coulés et céramiques
    • Composites et polymères
    • Échantillons de produits défaillants
    • Nanoparticules

    Notre succès, c’est aussi le vôtre. Nous sommes les meilleurs de l’industrie pour trouver les solutions les mieux adaptées à vos problèmes. 

  • ANALYSES DES NANOMATÉRIAUX

    ANALYSES DES NANOMATÉRIAUX - Nous pouvons vous aider à évaluer les pratiques de travail, les contrôles requis et l’équipement de protection adapté au besoin des employés et employées, en plus d’évaluer l’exposition aux matériaux de nanotubes de carbone.

    Close up look of a material
    POURQUOI RÉALISER DES ANALYSES DE NANOMATÉRIAUX ?

    La nanotechnologie est un domaine en plein essor qui en est seulement au stade embryonnaire et ses répercussions sur la santé et la sécurité au travail sont encore inconnues. Notre laboratoire d’Atlanta travaille sous contrat avec le gouvernement, l’industrie et les universités, plaçant Bureau Veritas parmi les grands favoris pour la granulométrie et la caractérisation des particules nanométriques.  

    Nous pouvons vous aider à évaluer les pratiques de travail, les contrôles requis et l’équipement de protection adapté au besoin des employés et employées, en plus d’évaluer l’exposition aux matériaux de nanotubes de carbone. La caractérisation des activités et des procédés est aussi possible si le personnel travaille avec des matériaux contenant du NTC brut ou transformé pour le prélèvement des échantillons d’air et des frottis. L’exposition peut être réduite par des mesures d’ingénierie pour certaines activités. La méthode NIOSH 5040 permet d’évaluer la teneur atmosphérique pour ensuite comparer celle-ci à la limite d’exposition recommandée (REL) par le NIOSH, soit une moyenne pondérée dans le temps (TWA) de 1 microgramme/m3 sur 8 heures. Les échantillons d’air peuvent ensuite être soumis à une microscopie électronique en transmission (TEM) avec spectroscopie à dispersion de rayon X pour quantifier le NTC, obtenir les données sur la grosseur des particules et éliminer les particules contenant du carbone élémentaire, comme le noir de carbone et la suie de diesel. L’analyse des frottis par microscopie électronique permet d’évaluer l’efficacité des pratiques de travail, des méthodes d’entretien et des contrôles d’ingénierie.

  • DÉVELOPPEMENT DE MÉTHODES DE MICROSCOPIE

    DÉVELOPPEMENT DE MÉTHODES - Appliquant les techniques les plus pointues, notre équipe d’hygiénistes industriels agréés, de chimistes et de microscopistes offre des services d’élaboration et de validation de méthodes pour l’amiante, les nanotubes de carbon

    Microscope with a slide inserted
    BUREAU VERITAS EXCELLE DANS L’ÉLABORATION DE MÉTHODES EN MICROSCOPIE

    Appliquant les techniques les plus pointues, notre équipe d’hygiénistes industriels agréés, de chimistes (titulaires de doctorats, maîtrises et baccalauréats) et de microscopistes offre des services d’élaboration et de validation de méthodes pour l’amiante, les nanomatériaux et les nanotubes de carbone.  

  • NOIR DE CARBONE ET SUIE

    NOIR DE CARBONE ET SUIE - Qu’est-ce qui différencie le noir de carbone de la suie ?

    Small burned patch of earth surrounded by dirt, rocks, and grass
    QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LE NOIR DE CARBONE ET LA SUIE ?

    Le noir de carbone est fabriqué dans des conditions contrôlées pour un usage commercial, principalement dans les industries du caoutchouc, de la peinture et de l’impression. Plus de 97 % du noir de carbone est constitué de carbone élémentaire disposé sous forme de particules aciniformes.

    La morphologie aciniforme (grappes de noir de carbone en forme de raisin) peut être visualisée par microscopie à lumière polarisée (PLM) pour une estimation visuelle. Cependant, la confirmation du noir de carbone est nécessaire à des grossissements beaucoup plus élevés en utilisant la microscopie électronique à transmission (TEM) et la spectroscopie à dispersion d’énergie (EDS). Les particules individuelles de noir de carbone ont des bords lisses à des grossissements élevés, alors que la suie a des bords dentelés ou irréguliers.

    De plus, les types de composés organiques (y compris les HAP) ne sont pas extractibles dans les fluides biologiques et ne sont pas aussi biologiquement puissants que ceux présents dans la suie. La confirmation de la composition élémentaire du noir de carbone (généralement du carbone et un peu de soufre) par spectroscopie à dispersion d’énergie (EDS) confirme l’identification morphologique des particules aciniformes.

    La suie est le sous-produit indésirable de la combustion de matériaux à base de carbone pour la production d’énergie ou de chaleur, ou pour l’élimination des déchets. Selon le type de suie, la quantité relative et le type de carbone et les caractéristiques des particules peuvent varier considérablement. Moins de 60 % de la masse totale des particules de suie est constituée de carbone. La suie contient des pourcentages beaucoup plus élevés de cendres et de composés organiques extractibles par solvant.

    Que vous ayez affaire à du noir de carbone ou à de la suie, Bureau Veritas peut répondre à vos besoins d’analyse.

Documents Connexes

Sampling Carbon Nanotubes or Nanofibers (CNT, CNF)