Building Science

Science du bâtiment

VOTRE BÂTIMENT PRÉSENTE-T-IL UN RISQUE POUR LA SANTÉ ?

Si la présence d’amiante, de plomb, de BPC, de poussière, de suie ou de toute autre particule fine (noir de carbone, moisissures, bactéries, radon, autres gaz, etc.) vous inquiète, la vaste expérience de Bureau Veritas et ses nombreux succès historiques sont un atout considérable pour vos programmes d’échantillonnage et d’analyse. 

  • Amiante

    PRÉVOYEZ-VOUS RÉNOVER UN BÂTIMENT CONSTRUIT AVANT 1990 ?

    « Amiante » est un terme général utilisé pour parler de six silicates d’origine naturelle : le chrysotile, l’amosite, la crocidolite, l’anthophyllite, la tremolite et l’actinolite. À l’époque, l’amiante était utilisé dans une vaste gamme de produits d’usage quotidien comme les carreaux pour le plancher et le plafond, les freins, le bardage, les matériaux pour le toit ainsi que pour l’isolation des greniers, des murs et des tuyaux. On le trouve couramment dans les structures commerciales, industrielles et résidentielles construites dans les années 1990.

    Apprenez-en plus

  • Plomb dans la peinture

    VOTRE MAISON A-T-ELLE ÉTÉ CONSTRUITE AVANT 1980 ?

    La peinture d’intérieur à usage domestique produite en Amérique du Nord après 1992 ne contient généralement pas de plomb, mais ce n’est pas le cas des couches de fond appliquées dans les maisons construites avant 1980.

    La peinture au plomb cause un risque pour la santé lorsqu’elle commence à se détériorer (lorsqu’elle s’écaille, s’effrite ou craque). Si elle est intacte, les surfaces qui en sont recouvertes comportent des risques si elles sont mâchouillées par les enfants ou les animaux. Et les autorités responsables des décharges peuvent exiger des analyses du plomb ou de lixiviat avant l’élimination de matériaux de construction.

    Vous voulez vous assurer de respecter les exigences réglementaires de votre province ou territoire ? Bureau Veritas peut effectuer ces analyses pour vous.  

  • Legionella

    L’EAU DE VOTRE TOUR DE REFROIDISSEMENT A-T-ELLE ÉTÉ TESTÉE POUR LA LEGIONELLA ?

    La contamination par la Legionella survient généralement lors d’un contact avec l’eau provenant de tours de refroidissement qui se trouvent sur les toits de bâtiments. Les gouttes contaminées sont dispersées dans le système de chauffage, de ventilation et de conditionnement de l’air. Des analyses régulières de l’eau des tours de refroidissement sont recommandées pour détecter la présence potentielle de la Legionella. 

    Bureau Veritas utilise une méthode de numération de la Legionella spp par culture avec un contrôle de Legionella pneumophila, la bactérie principale responsable de la légionellose. 

  • Microscopie

    DES SOLUTIONS UNIQUES À DES PROBLÈMES COMPLEXES

    • Caractérisation des matériaux 
    • Analyse des nanomatériaux
    • Développement de méthodes
    • Noir de carbone et suie

    Apprenez-en plus

  • Biphényles polychlorés

    DÉTECTEZ ET SURVEILLEZ LA PRÉSENCE DE BPC NOCIFS

    Les BPC sont des composés synthétiques stables. Avant leur interdiction en 1977, ils étaient ajoutés aux composantes électriques, aux ballasts de lampes, à la peinture, aux matériaux, aux produits d’étanchéité et à l’asphalte.

    Les BPC sont des cancérogènes présumés persistants dans l’environnement et les tissus des humains et des animaux. Nos laboratoires peuvent procéder à une caractérisation adéquate des matières dangereuses résiduelles et déterminer les bons modes de contrôle. 

  • Radon

    DES CONTENANTS D’ÉCHANTILLONNAGE PRATIQUES POUR FACILITER L’ANALYSE DU RADON

    Le radon est un gaz incolore et inodore présent naturellement dans l’environnement. Il est la principale source naturelle d’irradiation, comme il se déplace facilement de la roche-mère vers le sol, l’eau et l’air. Le radon devient une source d’inquiétude lorsque sa concentration augmente à l’intérieur d’une habitation. Contactez Bureau Veritas pour vous procurer une chambre d’ionisation électret (E-PERM) et analyser l’air de votre maison ou immeuble. Les électrets sont offerts pour les analyses de longue ou de courte durée. 

    Le radon est un gaz relativement insoluble dans l’eau et on doit donc être prudent pendant l’échantillonnage. Contactez Bureau Veritas pour vous procurer les contenants d’échantillonnage de l’eau destinée à l’analyse du radon. 

Documents Connexes

Articles Connexes