Laboratoire

Durée de conservation des flacons de méthanol : Une étude de 52 semaines

mai. 28 2019

Les flacons de méthanol sont employés comme méthode de préservation pour les échantillons de sol destinés à l’analyse des composés organiques volatils (COV). Leur utilisation est répandue dans tout le pays, conformément aux lois et aux lignes directrices provinciales et fédérales.

Ces flacons offrent plus d’avantages que les contenants de verre habituels pour l’échantillonnage, y compris des délais de conservation plus élevés, une meilleure stabilité des paramètres cibles de COV et une extraction plus efficace. Cependant, le méthanol est aussi un puits à COV et la contamination de fond présente donc un défi de taille pour l’entreposage à long terme.

Pendant combien de temps un flacon de méthanol se conserve-t-il ?

Il est difficile de donner une réponse générale puisque les délais de conservation dépendent grandement des conditions d’entreposage. Pour mieux répondre à cette question, Bureau Veritas a décidé de mener une étude de 52 semaines pour déterminer à quel moment et sous quelles conditions la contamination de fond des COV est détectée dans les flacons de méthanol.

Méthodologie et observations

L’étude a été réalisée par le laboratoire de Bureau Veritas à Mississauga. Des flacons avec des bouchons en septa et d’autres avec des bouchons solides ont été stockés dans des « conditions idéales » et dans les « pires conditions ». Un flacon par type de bouchon et par type de conditions a été soumis à des analyses toutes les deux semaines, y compris les semaines 0 et 52. Les échantillons ont été analysés en fonction de notre liste normalisée de COV réglementés.

Dans le cadre de cette étude, les conditions « idéales » correspondent à un espace réservé pour l’entreposage des flacons de méthanol dans un environnement frais et sec, sans source potentielle de contamination par des COV. Les « pires conditions » quant à elles correspondent à un espace d’entreposage occupé, ouvert à la circulation, et dans lequel les flacons de méthanol sont stockés à proximité d’autres matériaux ou fournitures qui posent des risques potentiels de contamination par des COV. Pour les conditions idéales, nous avons placé les flacons dans une armoire utilisée uniquement pour le méthanol. Pour les pires conditions, nous avons utilisé notre chambre froide habituellement employé pour l’entreposage de courte durée.

Pour prendre en compte la contamination provenant de différents COV, nous avons considéré les concentrations totales des COV détectés dans chaque flacon. Les résultats de l’étude de 52 semaines sont présentés dans le graphique. Ce dernier montre les concentrations totales de COV mesurées toutes les deux semaines par conditions d’entreposage et type de bouchon. Parce que les limites de détection varient grandement d’un COV à l’autre, tous les paramètres non détectés ont reçu une valeur de « 0 ».

Durée de stockage des flacons de méthanol : une étude de 52 semaines


La présence de contamination de fond a été observée tout juste après le troisième mois pour les échantillons entreposés dans les pires conditions. Aucune différence notable n’a été observée entre les flacons avec un bouchon en septum et ceux avec un bouchon solide. À la fin de l’étude, trois paramètres cibles (hexane, dichlorométhane ou DCM et toluène) étaient quantifiés au-dessus des limites de détection dans les flacons conservés dans les pires conditions. À la fin de la période prévue de l’étude, aucune contamination de fond n’était observable dans les flacons entreposés dans des conditions idéales.

Conclusions et recommandations

Notre étude montre que les flacons de méthanol entreposés dans un endroit frais et sec, loin de sources de contamination potentielles par des COV, peuvent être conservés jusqu’à un an sans risque de contamination et sans que le méthanol s’évapore. Dans les pires conditions, les concentrations de fond des COV cibles ont été détectées peu après le troisième mois de l’étude.

Pour l’entreposage à long terme des flacons de méthanol, Bureau Veritas émet les recommandations suivantes :

  • Les flacons de méthanol devraient être entreposés dans un endroit frais et sec, loin de sources potentielles de contamination par des COV.
  • Les flacons de méthanol ne devraient pas être entreposés pendant plus de trois mois. Si l’endroit où sont entreposés les flacons est compromis, ces derniers devraient être conservés moins de trois mois.
  • Pour les flacons de méthanol entreposés pendant plus de trois mois, il est important de soumettre des blancs de méthanol au laboratoire pour confirmer qu’il n’y a pas de contamination de fond.
  • La quantité de blancs de méthanol fournis pour le contrôle de la qualité devrait être statistiquement représentative de la quantité de flacons entreposés. Bureau Veritas recommande de faire tester au moins 10 % des blancs de méthanol entreposés pour analyse.
  • Examinez toujours le niveau de méthanol dans le flacon avant de l’utiliser. Le flacon doit contenir du méthanol jusqu’à la ligne.

Il est important de noter que les « pires conditions d’entreposage » utilisées dans cette étude ne couvrent pas tous les scénarios possibles. Nous recommandons d’utiliser une approche du « cas par cas » pour déterminer si les délais de trois mois s’appliquent à un cas en particulier.